Livraison offerte dès 55€ d’achat*

Le Roy René

Accueil L’actualité du Roy René L’origine des 13 Desserts de Provence 24/10/2022

L'origine des 13 Desserts de Provence

La Fabrique
L'origine des 13 Desserts de Provence

Symbolique d’abondance et de partage, les 13 desserts font partie de la tradition provençale depuis le 17ème siècle. Ils ornent les chaleureuses tables du dîner de Noël, en hommage au Christ et ses 12 apôtres.

L’origine et la liste des 13 Desserts de Provence

Si leur composition varie selon les villes en Provence, leur signification reste la même et le coffret des 13 Desserts de Provence représente toujours le savoir-faire des artisans biscuitiers, nougatiers, calissonniers et confiseurs que la Maison fait perdurer de génération en génération depuis 1920. Parmi eux figurent :

  • le gibassier, un craquelin à l’huile d’olive et aux fruits confits, puis viennent ensuite
  • les 4 mendiants : raisins secs, figues sèches, noisettes, et amandes
  • le Calisson d’Aix
  • le nougat blanc
  • le nougat noir
  • les pâtes de coings et figues, clémentines
  • les écorces d’orange confites,
  • les dattes Medjool, abricots secs.

    Les savoir-faire d’exception qui se cachent derrière la fabrication du Calisson d’Aix et des nougats de Provence sont reconnus par le Label d’État Entreprise du Patrimoine Vivant.

L’origine des 13 Desserts de Provence

En Provence, les mendiants (amandes, noisettes, figues et raisins) représentent les différents ordres religieux ayant fait voeu de pauvreté. Noisettes pour les Augustins, figues sèches pour les Franciscains, amandes pour les Carmes, et raisins secs pour l’ordre des Dominicains.

Symboles de nos engagements

Pour chaque coffret vendu, 1€ sera reversé à l’association Act For Planet qui oeuvre avec l’ADAPI à soutenir la filière apicole Provençale, et notamment à préserver l’abeille noire de Provence, espèce endémique menacée de disparition. Le Roy René soutient par ailleurs un jeune apiculteur Provençal engagé pour sa protection, en lui achetant des ruches parrainées portant le nom des salariés de l’entreprise. Ces ruches font partie de son cheptel et font les transhumances avec lui : romarin et thym puis lavande en juin / juillet en Haute-Provence.

ruches du roy rené

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
7BF52514-620A-4527-A6C0-7387BB7ECDCF