Le Roy René

Créée en 1920 à Aix-en-Provence, Le Roy René est une entreprise familiale, spécialisée dans la confection de confiseries provençales. Aujourd’hui centenaire, notre Maison a traversé les époques en perpétuant ses savoir-faire, et la pureté de ses gestes.

Depuis toujours, nous confectionnons nos douceurs à l’aide de matières premières d’exception, que nous sélectionnons méticuleusement. Laissez-vous transporter dans un voyage provençal unique.

L'histoire d'un grand roi

L’HISTOIRE D’UN GRAND ROI

ET l’ORIGINE DES CALISSONS

Le bon Roi René est né à Angers en 1409 et s’éteindra à Aix en Provence à l'âge de 71 ans. Il a 25 ans quand il devient Duc d’Anjou, Comte de Provence et de Forcalquier, Roi de Naples, de Jérusalem de Sicile et d’Aragon.

À Aix-en-Provence et à Angers, il entretient une cour littéraire et savante. Amoureux des arts, il se passionne aussi pour l’horticulture.

On lui doit le Jardin Botanique de Marseille et dans son jardin d’essai, il cultivait lui-même des variétés de roses, des herbes et toutes sortes de fleurs, mais aussi des citronniers, figuiers ou encore des muriers, cerisiers, abricotiers et amandiers.
L'histoire d'un grand roi
Le roi René est un des mécènes les plus importants, les plus curieux et les plus originaux de la fin du Moyen Age. C’est ainsi qu’il forge sa réputation de « Bon Roi ». Il ne dédaigne pas lui-même, en tant que poète, de composer en vers un roman courtois et de chevalerie : Le livre du cœur d’amour épris « écrit à l'âge de 48 ans.

Veuf, Il s’était remarié 3 ans plus tôt en 1454 avec Jeanne de Laval réputée pour sa beauté́.

C’est lors de ce mariage que son pâtissier aurait confectionné d’après la légende une confiserie en forme de sourire.

Le Roi René l’offre à Jeanne ; lorsqu’elle y goûte, son visage s’éclaire. La cour, surprise et curieuse, demande alors : « Mais comment nommez-vous ces douceurs qui font sourire la Reine ? » Le Roi aurait répondu : « Di calin soun », « Ce sont des câlins » ! Depuis, le fameux Calisson (calin soun), mélange d’amandes broyées, de melon confit posés sur une feuille d’ostie et surmonté de glace royale est devenu patrimoine immatériel gourmand de la ville d’Aix en Provence.
Une sage provençale

Une saga

provençale

On est en 1920. Ernest Guillet ouvre, au cœur d’Aix-en-Provence, un petit atelier de confiseur qui sent bon l’amande grillée, le melon confit, le miel et la pistache. Ces trésors, nés de la terre et du soleil de Provence, se transmuent dans ses chaudrons en petits miracles, en douceurs qui font les délices de la région. C’est si bon que très vite les trompettes de la renommée font des nougats et des calissons d’Ernest les voluptés les plus convoitées de Provence.

Un siècle plus tard, de fils en fille et gendre, trois générations de nougatiers, calissoniers, chocolatiers, confiseurs se succéderont à la fabrique installée maintenant sur la fameuse nationale 7 à la sortie d’Aix en Provence.
Une sage provençale
Aujourd’hui, la Confiserie Le Roy René s’engage activement dans la protection de l’environnement. Grâce à une démarche RSE construire autour de 3 piliers qui reflètent nos atouts, et nos principaux axes de progrès. D’abord en accélérant le plan de relance des amandiers en Provence en travaillant en partenariat avec des agriculteurs, respecter la biodiversité en favorisant la pollinisation par les insectes, en soutenant la filière agricole et enfin participer à la protection des oiseaux avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Au travers de sa collaboration avec l’association Act For Planet, La Confiserie Le Roy René a déjà participé à la plantation d’une amanderaie de près de trois hectares autour de la fabrique est un symbole fort de cet engagement.

Au cœur même de cette fabrique se trouve le Musée du Calisson, qui vous fera voyager à travers les décennies et l’Histoire de nos savoir-faire.

Sources : Livre « Calisson Nougat Le Roy René - Recettes de Provence » paru aux éditions La Martinière
Auteur : Marie-Catherine De La Roche